accueil

Conférences : "Au son des mandolines"

Accueil / Les actualités / Conférences : "Au son des mandolines"

Samedi 10 Août 2019 - Salle de convivialité du musée de la Corse


CUNFERENZE : « À sonu di mandulina »

Sabbatu u 10 agostu di u 2019

U Cìrculu - Museu di a Corsica - Citadella di Corti

ENTRATA LIBERA


- 15h00 : Patrick Vaillant : « Les lieux communs de la Mandoline »

(en collaboration avec l’association Mandeo)

Le niçois Patrick Vaillant est un pionnier du renouveau des musiques traditionnelles dans sa région, puis d'une pratique nouvelle de la mandoline, dont il est un spécialiste internationalement reconnu. A travers "les lieux communs de la mandoline" il fait partager son expérience et met en perspective la mémoire de l'instrument, son actualité, et la fidélité à la culture populaire.


15h30 : Ange Lanzalavi : « Mon regard sur la mandoline en Corse »

Extrêmement populaire dès la fin du XIXème siècle, la mandoline fait partie de l’instrumentarium traditionnel insulaire mais son apprentissage a également été dispensé de manière académique au sein des nombreuses estudiantines que la Corse a compté.

Alors que les groupes folkloriques en avaient fait un porte étendard de leur répertoire, le mouvement culturel du Riacquistu des années 1970 préférera le cistre (A Cètera) comme emblème des cordophones insulaires. Le souvenir et la popularité de la mandoline sont encore bien présentes dans les mémoires et une affection toute particulière lui est portée. Interprète issu de cette tradition orale et compositeur de talent, le regard et le parcours d’Ange Lanzalavi nous éclairerons sur ses quelques 70 années de pratique de l’instrument à une période charnière des revendications culturelles.


16h00 : Conférence de Minicale – Alain Bitton Andreotti : « La mandoline et le Riacquistu »

Membre fondateur du groupe mythique Canta u Pòpulu Corsu, Alain BITTON ANDREOTTI est également un ardent défenseur de la langue corse. Petit fils d’un des plus illustres poètes insulaires Zìu MINICALE d’Èvisa, il a plusieurs cordes à son archet. Après avoir débuté sa carrière de musicien au sein de groupes folkloriques, il a toujours voué un intérêt particulier à la mandoline à travers ses différents styles. Ami et complice d’Ange Lanzalavi, son regard et son parcours s’inscrivent dans une parfaite complémentarité de la conférence animée par ce dernier. Il nous fera partager sa vision de la place de la mandoline avant et surtout pendant le Riacquistu dont il a été un des principaux acteurs.


Contact :

Antoine-Marie Leonelli - Secteur phonothèque du Musée de la Corse, CdC

Tel.: 04 95 45 26 05 / e-mail: antoine-marie.leonelli@isula.corsica



Version imprimableVersion imprimable
Export PDF Export PDF