accueil

La collection de cartes postales de Rigolu-Grimaldi

Accueil / Nos collections / Les autres collections / La collection de cartes postales de Rigolu-Grimaldi

En 2004, le musée de la Corse a acquis une importante collection de cartes postales (2 800 pièces) consituée par Rigolu Grimaldi entre 1960 et 2003 et qui a choisi de céder sa collection à un musée plutôt que de la disperser.

Cet autodidacte profondément attaché à la Corse et à son Niolu natal se passionne tôt pour la cartophilie dont il devient l’un des meilleurs connaisseurs. Poète en langue corse et correspondant de presse, cette figure de la diaspora insulaire est également l’auteur de trois ouvrages sur les villages corses d’avant la deuxième guerre mondiale.

La collection Rigolu-Grimaldi

Période : de la fin du XIXe siècle aux années 50.

Quelques thèmes :

Les vues générales des villes et villages, les édifices religieux et les bâtiments civils prédominent, tout comme les manifestations religieuses, l’architecture militaire et les ouvrages d’art.

Les nombreuses cartes de rues et de quartiers des villes sont riches d’enseignements sur l’architecture rurale et urbaine et son évolution, les petits métiers et les négoces et enfin sur les différents lieux de sociabilité.

Les activités agricoles et pastorales sont peu représentées mais le personnage du berger ou de la bergère est souvent photographié de façon pittoresque.
La femme corse vêtue de son costume traditionnel est généralement montrée dans ses activités quotidiennes.

Autres thèmes abordés : la naissance et l’essor du tourisme ou encore l’évolution des transports terrestres et maritimes.

Un projet de numérisation pour consultation sur borne interactive au sein du musée est envisagé dans les années à venir.

Historique succinct de la carte postale…

La carte postale naît à Vienne (Autriche) le 1 octobre 1869, elle est inventée par Emmanuel Hermann à partir d’une idée lancée par Heinrich Von Stephan qui, en 1865, avait proposé de créer un feuillet cartonné de correspondance devant circuler à découvert. En France, les premières cartes apparaissent lors du siège de Strasbourg en 1870, elles portent l’estampille de la Croix Rouge, elles ne sont encore ni affranchies, ni illustrées et permettent à la ville assiégée de communiquer avec l’extérieur.

La première carte postale officielle est émise le 15 janvier 1873. L’émission des cartes demeure le monopole de l’administration, cependant, dès 1873, des commerçants et des industriels en ont fait usage à titre publicitaire.

En Corse, la première carte postale répertoriée est datée du 5 mai 1897, elle représente l’hôtel Schweizerhof, à Ajaccio, qui est aujourd’hui le siège de l’Evêché.

Quelques repères pour dater une carte postale

Avant 1903

Le recto de la carte est entièrement réservé à l’adresse, le verso comporte une illustration (réduite avant 1897) et est consacré à la correspondance.

Après 1903

Le recto de la carte est divisé en deux parties, une réservée à la correspondance et l’autre à l’adresse.

Le timbre

De 1878 à 1917, les cartes postales sont affranchies à 10 centimes pour la France et 15 centimes pour l’étranger. Lorsque la date n’est plus lisible, l’oblitération ne permet pas la datation.

Le format

Avant 1878, le format est de 7cm x 11 cm

Après 1878, le format est de 9cm x 14 cm

Dès 1950, on passe à un format de 10,5cm x 15cm

Les techniques

La typographie : technique d’impression des premières cartes officielles

La phototypie : technique la plus utilisée au début du XXe siècle

La photographie : technique la plus répandue pendant l’âge d’or de la carte postale (1900-1914)

Autres procédés : lithographie, héliogravure, offset.

Les grands noms de la carte postale

Laurent Cardinali, Simon Damiani, Joseph Moretti, F.J. Limongi, Antoine Guittard, Ange Tomasi



Version imprimableVersion imprimable
Export PDF Export PDF