accueil

L’invention du patrimoine

Si le terme de patrimoine est aujourd’hui entendu et admis par tous, il n’en a pas toujours été ainsi : on doit à Prosper Mérimée, alors inspecteur des Monuments historiques nouvellement crées, la découverte en 1839 du patrimoine mégalithique et roman de l’île.

Salle L'invention du patrimoine©CTC/ Musée de la Corse, Corte Clichés : Philippe Jambert

C’est à la fin du XIXe et au début du XXe siècle que les érudits des sociétés savantes ont valorisé la langue et la culture corse.

Le père Doazan s’inscrit dans la lignée de ces découvreurs du patrimoine : il fut, en effet, l’un des premiers à s’intéresser à l’ethnographie et à constituer un musée à partir d’objets collectés lors de ses enquêtes de terrain.

Salle L'invention du patrimoine©CTC/ Musée de la Corse, Corte Clichés : Philippe Jambert


Version imprimableVersion imprimable
Export PDF Export PDF