accueil

Derrière les murailles

Accueil / Nos expositions / Les expositions en cours / Derrière les murailles

Du 16/11/2019 au 31/03/2021


Exposition destinée au jeune public (6-11 ans)

Voilà 600 ans que le château médiéval veille sur la ville. L’exposition Derrière les murailles nous livre l’histoire d’une place forte créée, rêvée, transformée. Tel le passe-muraille, le jeune public est invité à aller voir « ce qu’il y a derrière » les murs. Véritable coup de projecteur sur le symbole de la ville, le parcours raconte, de manière ludique et interactive, les chroniques de la place défensive de Corti du Moyen Âge à nos jours.


CHEF DE PROJET, Ann BILGER-DEPOORTER, responsable de la médiation culturelle au musée de la Corse, CdC

Scénographie, Laurent Sick / Daphné Schiettecatte / Kascen

Graphisme, Laurent Sick / Kascen

Réalisation scénographie, Simone Lacognata / François Prodhomme / Kascen

Film d’animation, C’est magnifique

Traductions en Corse, Adecec

Traductions en Anglais, Damien Léonard

Coloriage animé, Wakatoon


Derrière les murailles

Le jeune visiteur commence sa visite en se retrouvant face à la grande cimaise qui lui fait front comme l’impressionnante entrée d’un château-fort. Des gardes à tête de brique semblent traverser la muraille. Certains sortent du mur, un autre y pénètre. Ils accueillent le jeune visiteur et l’invitent également à « passer de l’autre côté ».

Du château à la citadelle

Passé la porte cintrée, le jeune visiteur découvre un diorama de la vieille ville de Corti qui se décompose au fur et à mesure que l’enfant s’en approche. Cette décomposition du paysage met en évidence les différentes parties qui forment les fortifications de la Citadelle, les bâtiments qui la composent (XVIIIe – XIXe siècles) et enfin le château médiéval (XVe siècle) qui la surplombe.

En se promenant entre les différents pans du diorama l’enfant peut découvrir :

● la place forte avec ses différents systèmes de protections ;

● la folie des grandeurs qui anime les projets ambitieux d’extension des fortifications de l’armée française ;

● Faustina Gaffori, épisode héroïque d’une combattante prête à sacrifier son fils pris en otage par les Génois sur les remparts du château.

Au fil du temps

Les murs sont parcourus d’une frise chronologique, véritable déroulé historique de la vie de la citadelle de ses origines à nos jours (XVe – XXIe siècle).

E Castellacce

Un film d’animation raconte le combat des habitants d’un quartier rebelle E Castellacce. Il faudra quatre-vingts ans et une ordonnance du Roi (1830) pour que l’armée française puisse détruire ce quartier englobé dans les fortifications de la citadelle.

Les militaires se sentent enfin « chez eux ».

Le symbole de la ville

Un décor de paysage montagneux attend d’être achevé. Aux visiteurs de recréer, à l’aide de briques de Lego géantes, le château médiéval, véritable icône de la ville.

Fortifications vs garnisons

Cet atelier de création de dessin animé, qui fonctionne avec l’application Wakatoon, permet de comprendre pourquoi face à l’évolution de l’armement les grands projets de fortifications de la ville seront abandonnés pour faire place à une ville de garnison.

Le livret-jeu

Ce petit guide invite le jeune visiteur à poursuivre la visite sur site.



Version imprimableVersion imprimable
Export PDF Export PDF