accueil

Voir aussi...

Le temps de l'industrie

Dans cette exposition, observations, manipulations et jeux permettent aux enfants d’aborder le thème de l’industrialisation, afin de comprendre les bouleversements induits par les inventions techniques dans le fonctionnement d’une société, de connaître les ressources naturelles exploitées en Corse au XIXe et XXe siècles et de réfléchir au futur.



Reliques industrielles

A travers un choix de 30 photographies prises sur différentes friches industrielles corses, Tomas Heuer montre l'action du temps sur les réalisations humaines.



Corse Industrielle 1830 - 1960

…Mémoire révélée, Matière transformée


Cette exposition consacrée à l’histoire industrielle de la Corse nous invite à un voyage dans le temps. Durant près d’un siècle, l’exploitation des bois, la valorisation des mines et des carrières, la production métallurgique, ont été des activités majeures dans le développement économique de la Corse.

Si ces activités sont désormais délaissées, leurs traces s’inscrivent encore dans l’espace et demeurent un précieux héritage qu’il importe de se réapproprier afin de pouvoir le transmettre.

A travers ce parcours de mémoire, le visiteur découvre les multiples transformations qui sont celles de la matière, aux différents stades de son exploitation, de l’état brut au produit industriel, et sous toutes ses formes : grume, sciure, liège, minerai, bloc de pierre… Matière transformée, mémoire révélée aussi par les machines qui évoquent cette période de mutation dans tous les secteurs de la société insulaire. Une pompe à vapeur, une chaudière, un alternateur, une roue de Pelton,… sont autant d’objets, d’empreintes laissées comme des témoignages forts de cette période d’industrialisation de la Corse.

L’exposition présente aussi les hommes, acteurs de ces mutations technologiques, économiques et sociales de l’île au cours de cette époque. Ce sont les portraits et photographies d’entrepreneurs et hommes d’affaires audacieux, tels les Orenga, notables Bastiais ou l’anglais Southwell, mais aussi celles des techniciens comme l’ingénieur des mines Gueymard, celles d’ouvriers spécialisées, les mineurs italiens de la mine d’Antimoine d’Ersa ou encore ceux originaires d’Europe centrale travaillant sur le site de Matra.

En allant à la rencontre des hommes qui ont contribué à « façonner un territoire », de tous ceux qui ont concouru au développement de la Corse jusqu’au milieu du 20ème siècle, l’exposition témoigne ainsi d’un passé encore récent qui a forgé notre mémoire collective.

Commissaires : MAURICETTE MATTIOLI, Conservateur en chef du Patrimoine industriel, Chef du service de l’Inventaire du Patrimoine - PIERRE-JEAN CAMPOCASSO, Responsable du Patrimoine.

Coordination du projet, exposition et catalogue : GABRIELLE TORRE, assistante du Patrimoine au service de l’Inventaire Coordination du projet, catalogue › PIERRE-ANDRE ALBERTINI, Chef du service de la mise en valeur du Patrimoine

Organisation du projet, inventaire général : MARIE-ANTOINETTE FIDELI, assistante technique au service de l’Inventaire du Patrimoine ; MARIANNE MINICONI, attachée de conservation au service de l’Inventaire du Patrimoine ; PASCALE NERI, photographe au service de l’Inventaire du Patrimoine

Scénographie : EXCALIBUR, FREDERIC JANGOT, directeur de projet et JACQUES LE DISEZ, scénographe



Version imprimableVersion imprimable
Export PDF Export PDF
 Affiche de l'exposition Corse industrielle © Corte, musée de la Corse

Affiche de l'exposition Corse industrielle

© Corte, musée de la Corse

Vidéo

Vidéo de l'exposition Corse industrielle